Search
  • JPhV

Comment démolir l'hôtel Hard Rock ?

DEJA SIX MOIS DE RETARDS SUR LE PROJET DE DEMOLITION DU HARD ROCK HOTEL

La ville de la Nouvelle-Orléans vient de publier la déclaration suivante concernant les retards sur le site de la catastrophe de l’hôtel Hard Rock et les efforts de la ville pour s’assurer que les propriétaires du site, la famille Kailas et leur compagnie 1031 Canal Development LLC, soient tenus pour responsables.

« Dès le départ, la Ville a été claire : la compagnie 1031 Canal est responsable de l’effondrement, des conséquences de l’effondrement et de la démolition du bâtiment partiellement effondré », a déclaré madame le maire LaToya Cantrell. La Ville a été plus que patiente puisque 1031 Canal a échoué, à plusieurs reprises, à engager un entrepreneur qualifié en démolition et à proposer un plan de démolition conforme et acceptable. Mais la patience de la Ville n’est pas illimitée. 1031 Canal doit être tenu responsable de cette situation désastreuse, et le temps est venu d’agir en conséquence. La Ville partage la frustration de nos résidents, et reconnaît pleinement que cette propriété ne peut pas rester en l’état et doit être démolie immédiatement par le biais d’un plan de démolition sûr et bien pensé", a déclaré l’avocate de la ville Sunni LeBeouf. « Les restes des 2 ouvriers décédés et toujours prisonniers des décombres, doivent également être rendus à leurs familles. Toute la Nouvelle-Orléans continue de souffrir à la suite de cet effondrement, et un délai supplémentaire n’est plus acceptable.


Le changement répété de direction de la famille Kailas a entraîné six mois de retards dans l’accomplissement de son obligation légale de démolir le bâtiment :


Le 1er plan de la famille Kailas :

Initialement, la société nationale de démolition Brandenburg a été engagée, et décrit par la famille Kailas / 1031 Canal Development, comme la compagnie experte dans les démolitions complexes. Mais ils ont finalement refusé de conclure un contrat avec l’entreprise Brandebourg parce que la famille Kailas a jugé leur proposition trop coûteuse.

Les second et 3ème plans de la famille Kailas :

La famille Kailas / 1031 Canal Development a ensuite engagé une autre société, Kolb Grading. Après plusieurs mois de négociations concernant à la fois la démolition par implosion (Plan 2) et la démolition par des moyens conventionnels (Plan 3), l’assureur de 1031 Canal Development a déterminé que la société Kolb n’était pas en mesure de démontrer que son équipe était qualifiée, ou que son plan était réalisable et sûr. Kolb a tenté de modifier son plan pour répondre à ces préoccupations, mais n’a pas présenté un plan qui soit en mesure d’être approuvé comme respectant les normes de sécurité. La compagnie d’assurance de 1031 Canal Development a finalement refusé de procéder avec la société Kolb parce que le plan de Kolb était devenu dangereux et trop coûteux.

Le 4ème plan :

La compagnie d’assurance de 1031 Canal Development a alors suggéré qu’ils engagent une autre société, D.H. Griffin, pour démolir la propriété par implosion. La Ville a examiné les qualifications de Griffin et les a jugées acceptables. Après plus de deux mois de négociations, la famille Kailas / 1031 Canal Development a décidé pour la 3ème fois de rompre les négociations avec l’entrepreneur en démolition sur le prix du contrat. L’estimation de Griffin a augmenté parce que le coût de la prime d’assurance a augmenté. La famille Kailas a finalement recherché une alternative moins chère.

Le 5ème plan de la famille Kailas :

1031 Canal Development a ensuite réengagé Kolb, même si la société Kolb n’était auparavant pas en mesure de démontrer ni les qualifications de son équipe, ni la sécurité et l’acceptabilité de son plan. Pour la première fois depuis l’effondrement de leur immeuble, le vendredi 17 avril 2020, en fin d’après-midi, la famille Kailas a présenté un véritable plan de démolition détaillé, pour lequel la Ville précipite son examen dans le cadre du processus de délivrance des permis. En revanche, si le projet de démolition en cours n’est pas en mesure de se poursuivre pour quelque raison que ce soit, la Ville est prête à prendre des mesures légales et juridiques afin d’assurer que cette situation soit réglée dans les délais les plus brefs.

La Ville demeure engagée dans les mêmes priorités essentielles qu’elle défend depuis le début : le retrait respectueux des restes des 2 victimes, la démolition sécuritaire et efficace du site et la réouverture du secteur aux commerces, hôtels et activités normales à ce quartier extrêmement actif toujours interdit au public à ce jour.

Une affaire à suivre…

0 views

For special inquiries,

please contact Sonia Lelouch

504-571-6304 | @.com

Gem de France, 729 Royal St, New Orleans

Sign up for news and services

from Philippe d'Artois

Find more information about our online store & policies below

© 2019 by Philippe d'Artois. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram